Placebo @ Montreal 07/04/07


Placebo


Que dire de ce concert tout simplement ÉNORME!

D'abord la salle, le Métropolis, est l'endroit de passage des groupes de rock à Montréal. Donc, ca y est !! Enfin je peux voir LE GROUPE qui me prend aux trippes. Avant toutes choses, j'achète le T-Shirt de la tournée. Maintenant il faut attendre, les réglages prennent bien 30 min. Mais pour patienter on nous balance du son avec notemment Evanescence et même..... Golden Skans des Klaxons !!!

En première partie, pendant une grosse demi-heure, Evaline. Ce groupe est il me semble, de Californie mais on s'en fou....
" The world is out to wreck your mascara " ou " Calm Touching " font leur effet, du gros ! Le chanteur est littéralement en transe sur la scène et donne tout ! le batteur s'acharne tout comme l'un des bassistes. C'est l'image même d'un concert de rock. L'album va pas tarder...... J'en connais qu'auraient apprécié :p

Place ensuite, aprés quelque nouveaux réglages, à ceux dont la salle hurle le nom : Placebo.
D'abord Steeve, le batteur puis Stefan. Les premières notes du single " Meds " ........ et enfin Brian !!!!! C'est l'hystérie dans la salle, c'est énorme, l'ambiance arrive.

Placebo


D'emblée il attrape une guitare et commence à chanter, tout comme la salle d'ailleurs. Quelques mots en Français pour saluer. S'en suivent " Because I want you , I know ( splendide ), Blind, l'Énorme Pierrot the clown, One of a kind, Song to say goodbye ( adapté au live tout aussi énorme )".
Les plus vieux " Without you I'm nothing " à l'origine en duo avec D. Bowie. " Soulmates " . Un peu plus sombre mais ca vous prend " LÀ "!!! Vous vivez le truc, raaaahhhh c'est EXCEPTIONNEL. La salle chante toujours et est chaude depuis longtemps.
" Every You, Every Me " ---->> Ou comment déchainer une salle d'environ 2000 paumés. Ce son en live est sidérant, ....... je cherche mes mots là.

Placebo


Aussi, les cultissimes " The bitter end ", Special needs, et surtout PURE MORNING. Du Placebo dans tous ce qu'ils ont de meilleur.
Stefan nous fait des dances trés..... personnelles et ce mec parrait tout ce qu'il y a de plus simple. On sent la complicité de Brian et Stefan, qui font réguilèrement des face à face en poussant leur instru. Steeve, on le voit pas beaucoup, planqué derrière la batterie.
Encore un son que j'adore ( reprise ) " Running up that hill "....
En tout, 90 min de Placebo, 90 min de défonce, 90 min d'extase ( Quel groopie :p ). Que dire de plus, si ce n'est que le live, à 5/6 mètres de la scène vaut tellement, je m'attendais vraiment pas à ca.
Et la voix de Brian ! loool Encore plus étrange que sur les albums....
Ralala... que rajouter .... that's it !
Un adieu sur " Twenty years ", évidemment. EXCEPTIONNEL, ÉNORME, du trés bon Placebo

Placebo





Site Officiel

Rédacteur : Scarock